Gand, Bruges, Bruxelles : le secret des peintres flamands – BELGIQUE

0
Prix
Ce voyage n'est pas disponible actuellement.

Réserver

Enregistrer dans la liste d'envies

Vous devez avoir un compte pour pouvoir ajouter un élément à la liste d'envies

625
  • Pourquoi voyager avec nous ?

     
  • Nos intervenants sont des spécialistes
  • Découverte de nouveaux horizons spirituels
  • Une expérience humaine unique
  • Nos voyages sont fiables et sécurisés
Calculateur carbone Voyage Sans Écran

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre e-mail :

Une question ?

Consultez notre rubrique « Questions Fréquentes » ou n’hésitez pas à nous appeler, notre équipe d’experts sera ravie de vous aider.

Questions fréquentes

+ 33 (0)5 57 97 30 82

contact@voyages-interieurs.com

Ce voyage a été réalisé en 2018

Retrouvez Marie Morand et son actualité

Les autres voyages intérieurs qui pourraient vous intéresser

 


 

Gand, Bruges, Bruxelles : le secret des peintres flamands

Bruges, Gand, Bruxelles. Trois villes flamandes pour approcher l’extraordinaire audace d’un peintre pionnier s’il en fût, Jan van Eyck, qui osa diluer tous ses pigments dans de l’huile de lin et inventa ce qui devint vite le secret le plus convoité par ses contemporains et rivaux italiens : la peinture à l’huile. Scruter ses miraculeux effets de glaçures qui font pénétrer notre œil dans la matière même, découvrir la révolution stylistique que cette nouvelle technique engendra, suivre de Rogier van der Weyden à Vermeer de Delft, l’effort de toute une lignée de maîtres pour réussir la délicate captation de la lumière dans un morceau d’oxyde métallique.

 

Ce que vous avez aimé sur ce voyage intérieur :

– Une approche sensible et en profondeur
– Des œuvres et des sites choisis pour leurs exceptionnelles capacités d’incarnation
– Une chance d’oser votre propre expérience de la beauté
– Découvrir l’histoire de la peinture à l’huile

Présentation de Marie de Morand

marie-morand-intervenant-voyages-interieurs

Historienne de l’art, formée à l’Université de Lausanne (Suisse), puis à l’Institut Longhi et au Musée Pitti à Florence (Italie).
Marie Morand est Directrice des Musées cantonaux du Valais à Sion de 1984 à 2013.
Voyageuse curieuse et passionnée, grande connaisseuse de l’italie et de l’art occidental, elle crée en 2012 avec Guillaume Dubois la ligne de voyages l’Aventure du beau pour ceux qui souhaitent voir le monde de l’art autrement.

Voir la présentation détaillée de Marie de Morand

Carte

Programme

Lundi 28 mai : Paris ou Genève-Gand: premiers contacts
Rendez vous à la gare de Bruxelles Midi à 14 heures, transfert rapide à Gand (30 minutes). Apprivoiser la ville, déjeuner peut-être, flâner dans les rues anciennes, deviner la richesse de cette ville derrière les façades des hautes maisons de négociants drapiers, finalement s’installer près de la Forteresse des Flandres pour une première approche de notre aventure du beau en terre flamande. Dessiner le contexte, savourer l’image d’une Flandre désormais partie du grand duché de Bourgogne aux ambitions royales. Puis, entrer dans la cathédrale Saint-Bavon : regarder simplement le chef d’œuvre des frères Van Eyck, s’en remplir les yeux et l’âme, s’étonner déjà peut-être et laisser les questions et leurs réponses pour le lendemain
Dîner en commun et nuit dans un hôtel qui fut autrefois un monastère avec salle capitulaire, cour et jardin.

Mardi 29 mai : Gand
Commencé vers 1420 par Hubert et terminé en 1432 par Jan van Eyck, le monumental retable de l’Agneau mystique, va porter dans toute l’Europe l’extraordinaire réputation de ce virtuose de l’exploration du réel que fut Jan Van Eyck. Nous consacrerons une partie de notre matinée à ce chef d’œuvre, commandé par Joos et Elisabeth Vidj, un couple de puissants drapiers et de surcroît maire de Gand. Du retable, de son histoire, de sa facture incroyable, nous passerons insensiblement à l’ « invention » de la peinture à l’huile et à la révolution picturale qu’elle entraîna.
Déjeuner en ville puis visite à un autre grand maître flamand, successeur de Van Eyck dans le rôle de peintre vedette de la cour ducale de Bourgogne : Rogier Van der Weyden au Musée des beaux-arts de Gand.
En fin de journée nous prendrons le train pour la voisine Bruges.
Dîner et nuit à l’hôtel aménagé dans une ancienne maison du XVIIIe siècle en plein centre de la belle et brumeuse Venise du Nord.

Mercredi 30 mai : Bruges, perle de la Ligue hanséatique
Découvrir Bruges, l’opulente cité marchande choisie par Van Eyck pour y installer son atelier. Partir de la place du marché, renifler quelques monuments en rapport avec les peintres flamands (sélection en cours).
Après-midi : Musée Groeninge. Il sera difficile de résister à l’abondance des belles pièces présentées. Se concentrer sur le commentaire de deux pièces maîtresses de Jan Van Eyck : la Vierge au chanoine Van der Paele, 1436, et du portrait de Marguerite Van Eyck, 1439.
Soirée et dîner libre.
2e nuit à Bruges

Jeudi 31 mai : Bruges-Bruxelles
Au matin, deuxième visite au musée Groeninge de Bruges pour une sélection qui nous permettra de mieux saisir le contexte artistique des Flandres au début du 15e siècle.
Puis, après déjeuner, un petit tour à la cathédrale Saint-Donat où Van Eyck fut enterré et pourquoi pas, en guise d’hommage à cette dynastie incroyable, auprès du tombeau du dernier duc de Bourgogne. Puis, nous embarquerons pour Bruxelles dans l’après-midi. Une ville protéiforme, un centre historique époustouflant, des cafés où l’on rêve d’écrire…
Dîner en commun et 1ère nuit bruxelloise dans un hôtel moderne et confortable derrière sa façade de centre historique, pas loin de la Grand’Place.

Vendredi 1er juin : Bruxelles : au-delà de Van Eyck
Puis, après le déjeuner, l’après-midi sera consacré à la découverte du vieux Bruxelles, qui succéda à Bruges dans le rôle de capitale ducale à la fin du règne de Philippe le Bon. Goûter l’incroyable ajustement des gâbles gothiques et des façades classiques de la Grand’Place, les ruelles des artisans qui firent sa fortune, la cathédrale Sainte-Gudule, et… bien-sûr un de ses fameux cafés.
Se retrouver le soir pour un dernier dîner conclusif.
2e nuit à l’hôtel.

Samedi 2 juin : Bruxelles-Paris ou Genève
Départ en matinée ou l’après-midi suivant l’horaire choisi pour votre vol de retour.
A moins que le quartier Art Nouveau de la capitale belge ne vous incite à prolonger votre séjour.

 

Le prix comprend
– l’enseignement et l’accompagnement de Marie Morand
– un accompagnateur Voyages Intérieurs
– les transferts en train et en taxi
– la pension complète du dîner du lundi 28 mai au petit déjeuner du samedi 2 juin inclus, à l’exception du dîner du 30 mai
– l’hébergement en chambre double : deux nuits en hôtel 2 étoiles, une nuit en hôtel 3 étoiles et deux nuits en hôtel 4 étoiles
– les entrées des sites mentionnés dans le programme

Le prix ne comprend pas
– les vols jusqu’à Bruxelles aller/retour
– les taxes aériennes et surcharge carburant
– le dîner du 30 mai
– les boissons et autres dépenses personnelles
– les frais de dossier : 15 euros par personne
– l’assurance annulation (3,5 % du prix du voyage) ou l’assurance multirisques (4,5% du prix du voyage)

 

Découvrir les témoignages des voyageurs