Sur les ailes des poètes – IRAN

0
Prix
Ce voyage n'est pas disponible actuellement.

Réserver

Enregistrer dans la liste d'envies

Vous devez avoir un compte pour pouvoir ajouter un élément à la liste d'envies

512
  • Pourquoi voyager avec nous ?

     
  • Nos intervenants sont des spécialistes
  • Découverte de nouveaux horizons spirituels
  • Une expérience humaine unique
  • Nos voyages sont fiables et sécurisés
Calculateur carbone Voyage Sans Écran

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre e-mail :

Une question ?

Consultez notre rubrique « Questions Fréquentes » ou n’hésitez pas à nous appeler, notre équipe d’experts sera ravie de vous aider.

Questions fréquentes

+ 33 (0)5 57 97 30 82

contact@voyages-interieurs.com

Ce voyage a été réalisé en 2019

Retrouvez Leili Anvar et son actualité

Les autres voyages intérieurs qui pourraient vous intéresser

 


 

Un voyage initiatique en IRAN

C’est un voyage intérieur avec les poètes persans : Leili Anvar évoquera leurs œuvres et jouera un peu le rôle de la huppe dans le Cantique des Oiseaux d’Attar, huppe qui guide tous les oiseaux du monde dans un voyage intérieur vers l’oiseau mythique Sîmorgh et qui, en racontant des histoires, leur fait traverser les sept vallées du cheminement spirituel.

Un voyage spirituel pour se reconnecter avec soi-même

Le récit poétique a une fonction initiatrice en littérature persane : il permet d’éveiller l’âme et de faire se lever un à un les voiles qui l’empêchent de se connaître elle-même. A la fin du voyage, les oiseaux se rendent compte que ce voyage qu’ils ont cru faire en dehors d’eux-mêmes était un voyage vers eux-mêmes, en eux-mêmes; et en se connaissant soi-même, ils font l’expérience de la théophanie. Dans l’expérience de l’Amour, les âmes retrouvent le goût de la Beauté originelle contemplée dans la prééternité et ressentent une soif inextinguible de retrouver l’Aimé divin qui n’est autre que la lumière reflétée dans leur propre cœur.

Ce que vous avez aimé sur ce voyage intérieur :

Les prises de parole de Leili Anvar
Découvrir l’Iran
Les poètes iraniens
Des villes magnifiques : Shiraz, Yazd, Ispahan…

Présentation de Leili Anvar

Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure, docteur en lettres et agrégée en anglais, Leili Anvar est une spécialiste reconnue de littérature persane qu’elle enseigne à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO).

Leili Anvar est chercheuse en littérature persane. Par ailleurs elle est productrice avec Frédéric Lenoir de l’émission « Les Racines du Ciel » sur France Culture et chroniqueuse pour Le Monde des religions.

Voir la présentation détaillée de Leili Anvar

Carte

Programme

Dimanche 21 avril : Shiraz
Jardin d’Eram en fin de matinée.
Présentation du voyage et première intervention « La quête de l’âme ». Nous commencerons notre voyage intérieur sous l’égide de la huppe, à travers la quête des oiseaux dans Le Cantique des Oiseaux de Farîdoddîn ‘Attâr (XII-XIIIè siècle). La première Vallée qu’il faut franchir dans le long cheminement qui mènera les oiseaux à la Sîmorgh éternelle, oiseau-lumière commence là. C’est la Vallée du Désir…
Dans ce jardin aux mille couleurs, nous invoquerons le symbole de la rose rouge, image de l’Aimé, de son ineffable beauté et de son parfum suave.
Lecture de poème et évocations de la symbolique du jardin.
Visite de la tombe de Ruzbehan Baqli, l’auteur du Jasmin des Fidèles d’amour, œuvre fondatrice de la mystique de l’amour. Évocation de sa vie, son œuvre, sa postérité… la rose et le jasmin.
Jardin des orangers.

Lundi 22 avril : Shiraz
Mosquée Atigh, Madrasseh-yé-Khan et Mosquée Rose. Dans le travail des mosaïques, nous retrouverons le thème du rossignol et de la rose.
Mausolée de Sa’di.
Sa’di (XIIIè siècle) et l’humanisme persan : Sa’di dont l’un des plus célèbres poèmes orne le fronton de l’ONU à New York est un profond humaniste qui a su utiliser tous les registres, toutes les possibilité de la poésie persane pour exprimer une sagesse qui dépasse de loin les contingences historiques, religieuses ou géographiques. Il a longuement voyagé de par le monde avant de revenir à Shiraz, sa ville natale, pour se consacrer à la quête de la sagesse et composer son œuvre magistrale qui sera le résumé de ses connaissances et de ses expériences intérieures.
Lecture de poèmes de Sa’di dans les jardins de son mausolée

Ostad Elahi (1895-1974) ou la tradition revisitée : un héritier de la mystique, de la philosophie et de la poésie persane dans la modernité. Ce penseur et musicien du XXè siècle propose une « nouvelle médecine de l’âme » pour mener l’être humain vers le perfectionnement de son âme. Intervention basée sur Paroles de Vérité, trad. Leili Anvar, Albin Michel, 2014.
En fin de journée, temps de méditation sur un texte/prière de Sa’di et écoute de la musique d’Ostad Elahi.

Mardi 23 avril : Shiraz
Mausolée de Hafez.
Pendant la deuxième journée à Shiraz nous découvrirons Hâfez (XIVè siècle) ou « la langue de l’invisible » : l’infinie complexité du cœur, miroir du monde et de Dieu. Hâfez est à la fois vénéré comme un poète et un saint : comme poète, il fait arriver la lyrique persane à son sommet et comme mystique, il déploie toute la subtilité du langage métaphorique pour révéler à ceux dont l’âme sait écouter, les secrets spirituels les plus profonds. Son œuvre est ainsi à bien des égards, à la fois contemplative, énigmatique et initiatrice. C’est pourquoi les persans lui ont donné le surnom de « la langue de l’invisible ».
Lectures de poèmes de Hâfez dans les jardins de son mausolée.
Chacun pourra « tirer les augures » dans les jardins : je traduirai et commenterai ces poèmes « tirés au hasard » par des petites perruches, et qui sont supposés répondre à une question intérieure.
Fin de journée libre dans le bazar de Shiraz.

Mercredi 24 avril : Shiraz – Persépolis – Yazd
Transfert Shiraz – Persépolis (1 heure).
Présentation de la dimension politique, bachique et spirituelle de la fête de Nowrouz (nouvel an iranien), fête de la lumière et du vin qui était célébrée en grandes pompes à Persépolis.

Lecture de poèmes bachiques et méditation sur le symbole du vin et de la lumière.
Nécropole de Naqsh-e Rostam
Traduction et commentaire sur « la déclaration de Darius » : thème de la justice du Roi et de l’aura de lumière.
En début d’après-midi, continuation sur Yazd (5 heures de transfert).
Dîner et nuit à Yazd.

Jeudi 25 avril : Yazd
Temple du Feu.
Introduction à la religion de Zoroastre
Le thème de la lumière et du feu dans le Zoroastrisme
Promenade dans la vielle ville
Anciennes tours du silence
Lecture des gathas de Zoroastre et prière commune.
Dîner et nuit à Yazd.

Vendredi 26 avril : Yazd – Chak Chak – Ispahan
En début de matinée, route vers Chak Chak, site sacré zoroastrien.
Le thème de l’eau dans la spiritualité iranienne : de la déesse Anahita à Khezr le verdoyant en passant par la Dame de la Montagne.
Déjeuner à Meybod, caravansérail et forteresse. Évocation de Meybodi, le commentateur mystique du Coran qui a inspiré toute la littérature soufie en langue persane. Méditation de ses textes.
Continuation sur Ispahan (4 heures).
Installation à l’hôtel Abassi. Cet ancien caravansérail, bâti il y a 300 ans pour abriter les marchands sur la route de la soie, est considéré comme le plus bel hôtel d’Iran. Nous y resterons 4 nuits.
Dîner et nuit à Ispahan.

Samedi 27 avril : Ispahan
Place royale : mosquée Sheikh Latfollah, mosquée Shah Abbas, palais Ali Qâpu.
Au cours de la première journée de visites à Ispahan, Leili Anvar prendra la parole sur la spiritualité chiite et son apport au soufisme : exploration de la notion de théophanie, qui est le cœur battant de la mystique chiite et dont les caractéristiques ont profondément influencé le soufisme et en particulier la notion « d’homme parfait ». Cette spiritualité s’est particulièrement épanouie à Ispahan, sous le règne des safavides qui ont construit la ville et fait du chiisme la religion d’Etat en Perse. Les poètes et les philosophes lui ont donné sa vigueur et sa beauté et nous évoquerons ensemble ce qu’elle peut apporter d’universel dans une réflexion sur le cheminement spirituel personnel.
Lecture de textes et méditation sur leur sens.
Dîner et nuit à Ispahan.

Dimanche 28 avril : Ispahan
Dans la matinée : Présentation de la philosophie illuminative de Sohravardi
Lecture de textes initiatiques.
Méditation autour du verset de la lumière et de ses variations poétiques.
Petite marche le long de la rivière et des ponts d’Ispahan.
Cathédrale de Vank et musée de l’art arménien.
Dîner et nuit à Ispahan.

Lundi 29 avril : Ispahan
Palais de Chetel Sotun.
Mosquée du Vendredi.
En fin de journée, la fin du voyage, retour au Cantique des Oiseaux pour achever la traversée : Récital poétique avec Leili Anvar et Frédéric Ferney

Mardi 30 avril : Ispahan – Paris
Vol Ispahan à Paris CDG via Istanbul, décollage à 4H05, arrivée à Paris CDG à 12H40.

 

Le prix comprend
– l’enseignement et l’accompagnement de Leili Anvar
– un accompagnateur Voyages Intérieurs
– un guide iranien francophone pour les visites de sites
– le vol Paris CDG-Istanbul-Shiraz et Ispahan-Istanbul-Paris CDG sur Turkish airlines
– les taxes aériennes et surcharges carburant (246 euros au 10 octobre 2018)
– les transferts en bus
– la pension complète du 21/4 petit déjeuner au dîner du 29/4 inclus
– l’hébergement en chambre double : 10 nuits en hôtels 4 étoiles

Le prix ne comprend pas
– les boissons
– les pourboires
– les dépenses personnelles
– le visa
– les frais de dossier : 15 euros par personne
– l’assurance annulation (3,5% du prix du voyage), l’assurance annulation sans motif (4% du prix du voyage) ou l’assurance multirisques (4,5% du prix du voyage)

 

Découvrir les témoignages des voyageurs